PLAIE

Occasionnée le souvent par une simple coupure (couteau, ciseau, verre, boîtes de conserve etc.), elle apparaît a priori bénigne. En réalité, 2 mm de profondeur suffisent à sectionner totalement un nerf, un ou plusieurs tendons, une artère ou à ouvrir une articulation. Même si il n’y a pas de douleur ou de saignement, la plaie peut néanmoins être grave. C’est pourquoi une plaie minime doit toujours être explorée chirurgicalement pour vérifier l’absence de telles lésions.

 

Conséquences

Une plaie minime négligée peut être responsable à long terme d’un handicap très sévère : raideur du doigt, perte de sensibilité, douleur, infection, cicatrice hypertrophique.

 

Risques

  • Perte de sensibilté
  • Douleur
  • Raideur
  • Infection
  • Perte de mobilité

Si la plaie est sévère, il peut y avoir plusieurs lésions associées (tendons, nerfs, fractures ouvertes etc.) avec parfois un délabrement ou une dilacération des tissus. Elle est souvent occasionnée par des machines ou des outils mécanisés (scie, toupie, tondeuse, rabot, taille haie, etc..). Un écrasement associé aggrave également les lésions et leurs séquelles.

 

Conséquences

Même après réparation chirurgicale, la multiplicité des lésions et leur gravité entraîne quasi obligatoirement des séquelles plus ou moins importantes. C’est pourquoi, une plaie sévère de la main doit être confiée à un chirurgien spécialisé.

 

1 - Face à une plaie sévère, désinfectez la plaie ou enveloppez la main dans un linge propre.

2 - Faites un pansement légèrement compressif et surélevez le membre pour limiter le saignement.

3 - Contactez d’urgence un service spécialisé d’ "urgences mains" pour votre prise en charge.

 

 

Centre de Chirurgie de la Main

18 rue des Roquemonts

14050 CAEN Cedex

 

 

02 31 43 31 12

 

 

Dr Thomas APARD

 

Dr Gilles CANDELIER